Retour

 Devoirs de vacances pour les filles de l’UESM…


   Après le week-end « émotion » vécu par nos filles lors de leur rencontre avec le champion poitevin Brian Joubert le 16 avril 2005, Audrey et Célestine n’ont pas attendu bien longtemps pour rechausser leur paire de crampons et pour se rendre, le mercredi 20, au rassemblement féminin organisé par le District de la Vienne.


  
Quelques mots sur le football féminin.

   Ce mercredi à Ligugé les jeunes filles des catégories débutante, poussine et benjamine ont été invitées par le district de la Vienne pour un après-midi football qui leur était réservé. Le choix de la date au milieu des vacances scolaires est peut-être la raison du nombre peu élevé de filles présentes : sur les 96 convoquées, seules 21 avaient répondu favorablement (4 débutantes, 8 poussines, 8 benjamines et 1 en 13 ans).



   Ginette Baraudon (présidente des commissions féminines régionale et départementale) et Rémi Bernardeau (secrétaire de ces deux commissions) avaient convié un staff « très pro » composé de messieurs Anthony Bourdon (conseiller technique départemental), Anthony Allouis, Jean-Paul Blot et de notre Michel Moron, tous membres de la commission technique. Marie-Thérèse Joly, responsable de la section jeunes et plus précisément des 16 ans de l’ESTC Poitiers était également présente.


   L’une des particularités du football féminin est de ne pas avoir de catégorie 15 ans.

      - Catégorie des débutantes : filles nées en 1997 et 1998
      - Catégorie des poussines : filles nées en 1995 et 1996
      - Catégorie des benjamines : filles nées en 1993 et 1994
      - Catégorie des 13 ans féminines : filles nées en 1991 et 1992
      - Catégorie des 16 ans féminines : filles nées en 1988, 1989 et 1990

   Le football féminin autorise les jeunes joueuses à participer en mixité avec la catégorie des garçons immédiatement inférieure à la leur. La mixité est indispensable pour l’essor du football féminin, car les clubs ont beaucoup de mal à constituer des équipes totalement féminines dans les 3 ou 4 premières catégories. Ainsi, la mixité est autorisée de la catégorie débutante à celle des 16 ans 1ère année (ces dernières pouvant jouer avec les 13 ans garçons en compétition de Ligue et de District et avec les 15 ans sous réserve de dérogation accordée par la ligue du Centre Ouest).

   Au sein de l’UESM, nos deux seules licenciées vivent leur sport avec autant (si ce n’est plus…) de joie et de sérénité que la plupart des gars. Mais il ne faut pas ignorer le fait que dans certains clubs les choses ne se passent pas forcément aussi bien. Le football est encore "macho" et toutes les jeunes filles qui se présentent au bord des terrains ne sont pas aussi bien accueillies que chez les Macarons
 

  
  
Mesdemoiselles, top chrono…

   Avec une météo clémente, le briefing n’a pas eu besoin d’être très long. Toutes les filles assidues ont tout de suite compris ce qui leur était demandé par les éducateurs. L’échauffement a ouvert la séance d’entraînement. La conduite de balle ne fut pas l’exercice le plus difficile à exécuter pour Audrey et Célestine qui n’ont eu aucun mal à se fondre dans ce petit monde féminin, très agréable à regarder manier le cuir.

   Ensuite vinrent les exercices types des écoles de foot dont le jonglage (pied droit, pied gauche, tête et alternés) et je puis assurer aux éducateurs de l’école de foot que leurs protégées ont fait des scores dignes du travail effectué les lundi, mardi et mercredi, jours des entraînements !!!

   L’après-midi s’est poursuivi sur un rythme soutenu et Audrey et Célestine ont pu se défouler en enchaînant les divers exercices programmés par l’armada d’éducateurs. Courses, slaloms, passes courtes, dribles, oppositions… ne semblaient avoir aucun secret pour certaines jeunes filles présentes.
Aucune Zidane, Henry ou autre Ito (!) sur le gazon de Ligugé. Seules des amoureuses du football essayant de pratiquer au mieux ce sport qui ne fait que très rarement la une au féminin de la presse écrite et télévisée. Mais souhaitons qu’en 2011 nous en reparlions de façon bien plus intense… Les séances de tirs au but ont permis à Audrey et Célestine de retrouver leur place habituelle et de travailler plus particulièrement leur jeu.

   Pour clôturer cet après-midi, un match a été organisé (on aime toujours lorsque l’on termine par un match !!) et les dernières forces ont pu être consommées.


  
Débriefing et remise des récompenses.

   Vers 18 heures, après les douches, un petit goûter a été organisé et les éducateurs ont pris la parole pour féliciter, encourager et conseiller les footballeuses fatiguées, mais ravies de leur après-midi.
 

     Franck Chevillard

Dernière mise à jour : 04-09-2009 10:17


   
© UESM - 2000-2001