.

Toutes les photos

Retour

 Samedi 7 février 2004 - 19h59 - Stade Jean Ranger

   A l'heure d'entrer sur le terrain, Guillaume Mauduit est encouragé par Cédric Courcier. Le capitaine Mauduit revient de blessure et son genou encore douloureux le fait douter de ses capacités à tenir son poste ce soir contre la réserve du Stade Lavallois. Il lui faudra une bonne mi-temps pour qu'il se rassure que son articulation va tenir. Au final il aura assuré sa mission sans faiblir mais certainement aussi en doutant beaucoup... C'est un peu comme cela que cette équipe là n'a pas réussi son match contre Laval. L'absence de Fillaud derrière a une nouvelle fois démontré que la mécanique ne tournait pas rond lorsque Tessier restait en position de libero. Il aura simplement fallu qu'il redevienne l'organisateur du jeu pour créer le danger dans le camp adverse. En montant, il rend à nouveau solidaires les rouages de la machine qui jusqu'alors ne semblait guère synchronisée. En emballant le match, il redonne de l'âme à ce jeu "macaron" que le public affectionne. Samedi prochain est un autre jour. En reconstituant à nouveau un bloc défensif presque complet (il manque encore Romuald Berger), l'esprit Montmorillonnais sera tout autre. Samedi prochain, il faudra gagner... et oublier Laval.    

Dernière mise à jour : 04-09-2009 10:17


   
© UESM - 2000-2001