.

Toutes les photos

Retour

 Samedi 5 octobre 2002 - 21h50 - Stade Jean Ranger

   Le temps réglementaire est écoulé. Brive mène 1 but à zéro et l'affaire semble entendue. L'arbitre laisse jouer quelques minutes supplémentaires. Juste le temps pour Victorien Epaud de pousser la balle au fond des filets délaissés par Rascle, le gardien Briviste. C'est l'égalisation tant méritée. Le stade Jean Ranger explose de joie et y croit plus que jamais. Mais, près du rond central, il est un capitaine à terre qui ne peut participer à la joie de ses coéquipiers. Touché à la hanche par un adversaire, il s'écroule le mollet droit tétanisé. La douleur est telle qu'il croit qu'on lui arrache la jambe. Il faudra le porter sur le banc de touche ou le docteur Boisset puis le kiné, Gilles Pinaud, se relaieront pour le soigner. Quelques minutes d'arrêts et le match reprend pour 30 minutes de prolongation. Pour Guillaume Mauduit, le regard rougi rivé sur la pelouse, à la souffrance physique vient s'ajouter la détresse morale de ne pouvoir revenir avec les siens car sitôt les hostilités reprises, Haddou se joue des défenseurs pour tromper Courcier. Courageusement, il reprendra la partie. Sur une jambe, il se placera devant, incapable de gagner ses duels, seulement avec l'espoir de réussir une belle passe, un beau relais qui lancerait Jéjé. En vain. Il y a deux ans, contre Saint Jean de Luz, nombreux sont ceux qui se souviennent du calvaire de Fabrice Tessier, touché à un genou. Il y a deux ans la chance avait souri aux tirs au but. Aujourd'hui, la chance semble bien décidée à ne pas trop servir l'UESM. Les souffrances du capitaine Mauduit ne tiendront pas lieu de sacrifice pour assouvir cette déesse cruelle qu'est la Coupe de France au soir du dernier jour.

 

Dernière mise à jour : 04-09-2009 10:17


   
© UESM - 2000-2001