Retour

 26 et 27 mai 2001
Équipe 1 : l'UESM vainqueur de la coupe Tassin
Stade de Ligugé. Arbitre : M Toussain

UESM : Paineau, Fruchon, Epaud, Joyaux, Berger A, Mauduit, Berger R, Fort, Tessier, Babin, Doyen (Remplaçants : Savatier, Sauvion, Flégo).

Buts pour l' UESM : Joyaux 5' (SP) - Mauduit 29' - Epaud 45' - Fort 61' - Savatier 78' - Paineau 86' (SP) 

   Les joueurs de l'équipe 1 ont fini la saison 2000-2001 en feu d'artifice samedi soir à Ligugé tout au long de cette finale de la Coupe Tassin qui les opposait au Stade Poitevin C. Pour Fabrice Tessier et ses joueurs, la coupe Tassin était un peu la réplique de leur monumental parcours en Coupe de France cette année. Et même si l'impact médiatique de cette coupe départementale n'est pas tout à fait identique à celui de la Coupe de France, ils avaient à cœur d'offrir une victoire au club pour rappeler les 32èmes et aussi faire un peu oublier le parcours en demi-teinte du championnat.

   Et les Montmorillonnais vont attaquer la rencontre de la meilleure façon en ouvrant la marque dès la 6ème minute. La faute commise sur Tessier dans la surface Poitevine sera sanctionnée d'un penalty que transformera Joyaux. La domination des macarons sera quasi totale en cette première période. Mais le centre d'Epaud ne trouvera pas preneur à la 10', pas plus que le bonne frappe de Tessier ne trouvera le cadre à la 13'. Une des rares occasions poitevine : le coup franc tiré des 25 mètres par Cartevraux sera bien capté par Paineau. Le festival des attaquants noirs et blancs se poursuit de plus belle. 23' : Babin et Tessier se trouvent bien mais Pairaut, le portier poitevin, intervient. La reprise de Fort sur un centre d'Epaud passe de très peu à côté du but adverse (26'). Deux  minutes plus tard, une frappe de Fort trouve le poteau. A la 29', Mauduit va inscrire logiquement un deuxième but d'une reprise des 5 mètres 50 sur un centre de Tessier. Le centre en retrait d'Epaud aurait pu se transformer en balle de trois à zéro pour Babin, mais ce dernier manquera la cible (40'). A défaut d'être butteur; Babin offrira quand même le but à Epaud à la 44'. A noter au cours de cette première période, la sortie du capitaine Mauduit sur blessure à 32'. Il sera remplacé par Michaël Flégo.

   En seconde période, les premières minutes seront plus équilibrée. Cartevraux, le n° 10 poitevin, par une bonne frappe, puis Cantoni, d'une tête sur corner inquiètent par deux fois Paineau. La frappe du capitaine du Stade, Cointré, mettra une nouvelle fois Paineau à contribution.
.

   Les montmorillonnais, plus en retrait depuis la reprise, vont reprendre progressivement le jeu à leur compte. Les attaques du jeune Nicolas Savatier, entré à la place de Tessier blessé, de Fort, de Babin et d'Epaud vont faire craquer la défense Poitevine dans le dernier quart d'heure. A la 71', Flégo passe en profondeur à Fort qui s'en va battre Pairaut.

.   Réduits à 10 après l'expulsion de leur n° 10 pour contestation (75'), les poitevins vont définitivement subir le jeu des Montmorillonnais. A la 78ème minute, Flégo servira une nouvelle fois Savatier qui s'en ira battre le gardien côté droit, inscrivant ainsi son premier but en équipe fanion. Il aurait même certainement récidivé deux minutes plus tard s'il n'avait été accroché par le gardien battu. Le penalty qui s'en suivra sera transformé par Vincent Paineau, gardien irréprochable tout au long de la soirée. Tout comme Vincent a été irréprochable tout au long de la saison, jouant le rôle parfois ingrat de second gardien, il aura le plus souvent assuré sa mission en équipe 2 sans jamais avoir fait la moindre remarque. Un exemple.

   Terminer la saison par un but de Vincent pour une victoire en finale de Coupe Tassin reflète bien ce que cette équipe sait si bien offrir à son public lors de grands rendez-vous : le panache !

   Merci et bonnes vacances.  

         

Équipe 3 : large victoire contre Lussac pour une montée en P1
Stade Jean Guillot. Arbitre : M Gourdeau

UESM : Charré, Niquet (cap), Souchaud, Rigaud, Bon, Gemmard, Brugier, Brimaud, Chassat, Gabillat, Arnaud (Remplaçants : Bonhivers, Cayla, Labaudinière).

Lussac : Picaut, Boulbès, Vauzelle, Grandon, Potaczala, Guilbot, Geay, Girault (cap), Desmazières, Nadeau, Grandon, Babuchon

Buts pour l' UESM : Gabillat 12', 30' - Rigaud 21' (SP) - Brimaud 25', 73' - Labaudinière 48' - Niquet 60' - Cayla 71' - Chansat 75'. 

But pour Lussac : Nadeau 88'.

   L'entame de cette rencontre que les macarons devaient absolument gagner pour assurer définitivement la montée en promotion de 1ère division, sera plutôt à l'avantage des visiteurs. Les montmorillonnais, sans doute trop tendus par l'enjeu, auront des difficultés à poser le jeu durant les dix premières minutes. Et l'on aurait pu craindre le pire si la situation était restée la même trop longtemps. Pour preuve ce cafouillage fébrile à l'entrée de la surface locale à la 7ème minute. Fort heureusement pour les blancs et noirs, une grossière mésentente entre Picaut, le portier Lussacois, et un de ses défenseurs offrira sur un plateau le premier but de la partie à Gabillat.

   Ce coup du sort pour les visiteurs va sonner le réveil des Montmorillonnais. La tête de Brimaud sur un centre de Brugier côté droit ira s'écraser sur la transversale de Picaut. Olivier Bon, auteur d'un véritable slalom dans les rangs Lussacois sera stoppé irrégulièrement dans la surface après avoir tiré hors du cadre. M. Gourdeau désignera quand même le point de penalty et Rigaud portera le score à 2 à 0 (notre photo). Quatre minutes plus tard, une deuxième erreur de défense va coûter cher à Lussac. La passe en retrait du 5, Potaczala, sera interceptée par Brimaud à l'affût qui poussera la balle au fond des filets de l'infortuné Picaut. Le score aurait pu être réduit par le jeune et rapide Grandon qui laissera la défense sur place, mais celui-ci manquera son tir trop lointain pour inquiéter Charré (27'). C'est au contraire Gabillat qui va inscrire son deuxième but personnel sur un centre de Brimaud (30'). A quatre buts à zéro, l'affaire semble pliée pour les Montmorillonnais. D'autant que la belle attaque de Desmazières seul face à Charré sera infructueuse pour les visiteurs (45').

   En seconde période, le match sera à sens unique. Labaudinière sur un service de Gemmard (48'), puis le capitaine Niquet d'une belle frappe du gauche (60'), suivis par Cayla (71'), Brimaud (73') et enfin Chansat (75') seront les auteurs des cinq autres buts inscrits avant le coup de sifflet final. Auparavant, Nadeau aura sauvé l'honneur pour Lussac. Score final : 9 à 1.

   En assurant cette victoire indispensable, l'équipe 3 a acquis son ticket d'entrée en P1. Elle entraîne aussi avec elle l'équipe 4, dont la première place est assurée depuis déjà plusieurs journées. La 4 sera donc à son tour en deuxième division la saison prochaine.
.

Équipe 4 : ça sent la relâche (ou presque)
Stade de Plaisance. Arbitre : M Robuchon

UESM : n°1 : Brugier -  n°2 : Testard - n°3 : Puaud - n° 4 : Lanneau - n°5 : Gouleau - n°6 : Place - n°7 : Salmon - n°8 : Lusson - n°9 : Rossignol - n°10 : Guillon - n° 11 : Chamoley - n°12 : Abreu - n°13 : Perriquiaux.

Plaisance : Massonneau, Trichard, Allal, Guillon, Clavault N, Gauthier, Hébras, Doro, Clavault C, Chassat, Tessier, Fuseau.

Buts pour l' UESM : Perriquiaux (x2)
Buts pour Plaisance : Massonneau (SP), Hébras.

   Est-ce la chaleur estivale qui aura
perturbé leur organisme (vieillissant donc fragile) ou la place inhabituelle que le coach "chapeau" leur avait attribué au hasard ? Toujours est-il que les Montmorillonnais seront rapidement menés 2 à zéro. Le premier but sera inscrit par Massonneau, le gardien, sur penalty. Le second but sera l'oeuvre de Jérôme Hébras.

   Mais fort heureusement, le hasard n'avait pas complètement laissé tomber les macarons. Car celui que le tirage avait désigné pour porter le n° 13 était Jacky Perriquiaux. Il entrera en jeu à 10 minutes de la mi-temps en position d'attaquant (forcément) et il ramènera score à 2 à 1.

   En seconde période, Jacky le joker rétablira le score de parité qui fera que tout le monde sera content du résultat. A noter cependant que Fabrice Chassat aurait bien pu donner la victoire à son équipe mais Ludovic Brugier, le gardien inattendu des blancs et noirs sera intraitable. Nos deux photos vous permettront d'apprécier la qualité de son intervention devant l'attaquant de Plaisance.

   En réalité, ce n'est pas le résultat de ce match que les joueurs de l'équipe 4 attendaient. Leur sort pour la saison prochaine était en effet entre les mains de l'équipe 3.

Benjamins 2 : vainqueurs du tournoi de Chauvigny
 
   Les benjamins 1ère année, privés de tournoi jusqu'à ce jour pour cause de manque d'effectif s'étaient fait aider de quelques joueurs de l'équipe 1 pour participer samedi 26 mai, à Chauvigny, sur le stade d'honneur, à un tournoi benjamin bien sympathique.

   Grâce sans doute au renfort des quelques éléments de 2ème année, mais aussi un peu à la chance et beaucoup au courage de tous les joueurs, sans oublier un petit coup de main de l'équipe 3 de Chauvigny, les macarons se retrouveront en finale contre Neuville. Joffrey Bordage n'inscrira qu'un seul but dans ce tournoi mais au bon moment puisqu'il permettra de décrocher la victoire et de ramener le trophée à Montmorillon.

Dernière mise à jour : 04-09-2009 10:17


   
© UESM - 2000-2001