.


Retour

  Assemblée Générale Ordinaire du 25 mai 2001 

   La première Assemblée Générale du nouveau millénaire a eu lieu le vendredi 25 mai 2001 dans les locaux mis à notre disposition par le Lycée Professionnel Agricole Jean-Marie Bouloux.

   En présence de Richard Dardillac, adjoint au maire et autour de Jean Marie Boisset, les membres du bureau et les responsables des équipes ont dressé un bilan très positif d'une saison riche et prometteuse.

 Rapports financier et sportifs

Rapport financier.

   Grâce aux sponsors du club, et aux efforts de tous (dirigeants, parents, supporters) les comptes de de l'exercice 1999-2000, arrêtés au 30 juin 2000 présentent à nouveau un bilan positif et sain avec dégagement d'excédent. Le trésorier, Claude Thomas, ne manquera cependant pas l'occasion de souligner que les cotisations non encore réglées sont un manque à gagner sérieux pour l'association. Il a ainsi été décidé que la délivrance des licences pour la saison 2001-2002 ne sera effective que lorsque les joueurs se seront acquittés de leur cotisation annuelle.

Rapport sportif des responsables et cadres techniques.

   Eugénius Wiencierz, Mickaël Charré et Marcel Masset sont satisfaits de leur saison avec les débutants. "24 enfants avec une participation de 15 à 20 à chaque entraînement, même pendant la période la plus difficile, c'est très très bien." précisera Eugénius. Marcel reviendra pour souligner la bonne organisation des 17 plateaux de la saison avec les responsables de Saint Savin, Saulgé, Sillars et Verrières.   "Un modèle pris en exemple dans le département", précisera Jean-Pierre Bernard.

   Avec un effectif plus fluctuant, les responsables des poussins ont eu quelques difficultés à gérer la participation aux plateaux. Partis avec 2 équipes seulement, il faudra en ajouter une troisième en novembre pour faire jouer tout le monde, avant de la retirer en janvier. Il est à noter une très bonne participation aux entraînements (85%) et une génération 1991 très prometteuse. 

   Si les benjamins émargeaient à 32 en début de saison, ils ne seront plus que 16 à la fin. Dominique Blanchard explique aussi cela "par l'entrée en 6ème des 2ème année qui, se faisant de nouveaux copains, arrêtaient parfois le foot pour goûter à d'autres sports". La génération 1990 (1ère année) très juste en effectif souffrira beaucoup de cette situation. Par contre, les joueurs de la génération 89, constitueront un excellent groupe. Ils finiront champions de leur poule de 1ère division et qui disputeront la finale départementale avec Buxerolles et le Stade Poitevin.

   Pour les 13 ans, selon un schéma désormais bien en place, les 2ème année constituent l'équipe alignée en Promotion d'Honneur. L'objectif de terminer en 4ème ou 5ème place du groupe a bien été atteint. L'équipe 2 s'est très bien comportée en 1ère division. L'équipe 3 composée de joueurs de 1ère et 2ème année a connu des moments plus difficiles avec des problèmes d'assiduité et de motivation. A noter en point d'orgue de cette saison, la réussite totale, fruit de l'engagement de tous, du tournoi N4 du week-end de Pâques.

   L'équipe 1 des 15 ans terminera 8ème de sa poule en championnat de Promotion d'Honneur. "C'est moins bien que l'année dernière, mais il a fallu 5 mois pour que l'équipe se mette en route. Sur la 2ème partie du championnat, nous sommes 6ème", analyse Michel Moron. L'équipe 2 a décroché facilement la première division de district, termine en 2ème place et s'est bien comportée en challenge 15 ans (éliminée au 4ème tour par Ligugé). 

   Une équipe en PH et une entente avec Saint Savin. Eugénius Wiencierz reconnaît que la saison des 18 ans a démarré dans une sorte d'euphorie en raison des bons résultats en Coupe Gambardella mais que, progressivement, l'équipe va tomber dans l'anonymat pour terminer 9ème de son groupe. Il faut quand même noter que l'UESM n'aligne que des 17ans dans sa formation, alors que ses adversaires peuvent engager des seniors espoirs 1ère année (18 ans).  

   Super saison pour les jumeaux Perriquiaux qui, pour leur équipe 4 (seniors), ont surtout eu pour difficulté de gérer l'abondance de joueurs. "Nous espérons ne pas avoir fait trop  de mécontents", s'excuseront-ils. Au final, l'équipe 4 a dominé le championnat de promotion de 2ème division. Elle accédera à la deuxième division la saison prochaine. 

   Parti sans dirigeant, Christophe Berthon, avec le renfort d'André Faussat, à la tête de l'équipe 3 va réussir une brillante saison. Champions de leur groupe, demi-finalistes du Challenge des réserves , les joueurs de Jérôme Niquet (super capitaine !) ne vont s'incliner que deux fois. L'accession à la promotion de 1ère se jouera au goal average particulier. 

   Alain Bonhivers, l'entraîneur de l'équipe 2, reconnaît avoir vécu une bonne saison, même s'il a des raisons valables d'avoir des regrets quant à la montée. Il expliquera cela par un manque certain de réalisme et un manque d'attention dans le respect des consignes. L'équipe 2 aura aussi été auteur d'un bon parcours en Coupe du District et d'une participation en Coupe du Centre Ouest.

   Fabrice Tessier est catégorique. L'objectif de l'équipe 1 pour la saison 2000-2001 n'a pas été atteint. "Le groupe espérait monter mais des débuts catastrophiques avec de nombreux buts encaissés en fin de match nous ont été fatals. C'était pourtant la première année où la poule était plus facile et nous finissons 5èmes." Il poursuit. "Sur tous les matchs perdus, un seul est imputable à la Coupe de France : il s'agit du match contre Le Palais huit jours avant les 32èmes. Les autres ont été perdus par manque de rigueur. Pourtant, la Coupe de France nous avait bien relancé." Si le bilan du championnat est, en effet, un peu tristounet, il faut quand même reconnaître que l'UESM est allée en 32èmes de finale pour la première fois depuis 1984, et que cette performance fait largement pencher la balance du côté positif. "Le public, le club, la ville ont vécu une chose extraordinaire. " dira Fabrice. Et il enchaîne : "Le président nous a demandé de faire le maximum pour gagner quelque chose cette année. On est allé chercher la Coupe Tassin !"
.

   Pour conclure le bilan sportif, Jean Pierre Bernard mettra l'accent sur la bonne marche de l'école de foot dont le succès auprès des jeunes est grandissant et dont les résultats sont désormais intéressants. Les entraînements spécifiques gardien orchestrés par Daniel Jiptière et Alberto Abreu seront aussi à l'honneur.

   Réunie le premier lundi de chaque mois, la Commission Technique prouve son bon fonctionnement. 90% des éducateurs y participent régulièrement. "Ainsi, chacun connaît les problèmes des autres". C'est en reconnaissance de ce travail collectif effectué que le bureau a décidé d'offrir un sweat-shirt portant la marque de la Commission Technique de l'UESM à chacun de ses membres.  

Entre rêve et réalité... 

   Depuis des années, à chaque assemblée générale, André Faussat fait un bilan moral de l'année écoulée. Il analyse les événements qui ont ponctué la vie de l'association et en dresse un tableau dont l'objectif n'est pas tant de rappeler ce qui s'est passé que d'inciter à réfléchir pour les années à venir. Cette année, il avait intitulé son billet "Entre rêve et réalité" pour mieux faire ressortir que le football est sans doute le sport de masse par excellence qui procure le plus de sensations mais qu'il n'en demeure pas moins un jeu dans lequel les hommes, avec leurs forces et leurs faiblesses, sont les acteurs et les auteurs du spectacle. Parfois géants, parfois bien piètres, c'est ce qui fait leur grandeur. Sorti du rêve où l'on s'imagine ce qu'on aurait pu faire si...., chacun se doit de regarder la réalité en face et d'analyser ses actions, les bonnes et les mauvaises, pour en tirer un enseignement. Et progresser dans la réalité. Les rêves sont toujours plus beaux que la réalité car on peut les choisir. Le rêve, c'est peut être de croire que lorsque l'on est bien, bien dans sa tête, bien dans son corps, bien dans ses actions et dans ses idées, bien avec ses amis, avec ceux qui partagent la même vision du monde, les mêmes rêves... c'est peut être de croire que ça durera toujours. La réalité est que la roue tourne et que les choses changent vite. André a décidé de laisser sa place au sein de notre association. Il s'était fait spécialiste des règlements et cela nous était bien utile. Mais comme il nous a promis de ne pas oublier trop vite, nous pourrons peut-être encore le solliciter en cas de besoin. "Un rêve sans étoiles est un rêve oublié." a dit Paul Eluard. A l'UESM, on a déjà l'étoile dans le nom. C'est une partie du chemin pour ne pas oublier notre histoire et nos rêves. 

 Jean-Marie Boisset : "je reste"

   "Notre association se porte bien car chacun s'occupe de sa fonction et oeuvre dans son groupe". Avec ses 309 adhérents, l'UESM est l'une des associations les plus importantes de Montmorillon. Mais c'est aussi le 4ème club de la Vienne derrière Buxerolles, le SOC et le Stade Poitevin. Depuis plusieurs années, le nombre d'adhérents ne cesse d'augmenter. Cette augmentation est surtout sensible parmi les jeunes (+ 56% en 5 ans). Les jeunes, aujourd'hui, représentent 78% des pratiquants. C'est une des conséquences du travail énorme effectué par tous et par Jean Pierre Bernard en particulier pour structurer notre école de foot. Le nombre et la qualité des éducateurs sont des éléments déterminants. Hélas, le nombre de dirigeants stagne. Il enregistre même un recul de 4% depuis 1996.
   En analysant la répartition géographique des joueurs de l'UESM, Jean-Marie Boisset fera remarquer la proportion importante de pratiquants domiciliés sur le canton, mais en dehors de Montmorillon, précisant que notre périmètre d'action dépasse largement le cadre de la commune.
   Concernant les frais disciplinaires, et mettant l'accent sur la nécessité absolue de tendre vers l'objectif zéro carton, le président commentera une baisse intéressante cette année. Mais qui, pour devenir une tendance, devra être confirmée les années suivantes. 


   Un an après, les comptes étant définitivement clos, Jean Marie Boisset fera le bilan du 80ème anniversaire qui s'était déroulé en juin 2000. Au delà de la fête dont tout le monde s'accorde pour dire qu'elle aura été une réussite totale et au delà de son impact médiatique. Il y a deux points qui méritent une mention particulière. Le premier concerne le succès du tournoi international des 17 ans organisé le vendredi. Le second sera financier, puisque l'excédent dégagé par cette manifestation dépassera toutes les espérances les plus optimistes.

   Enfin il reviendra sur les événements (les bons et les moins bons) qui ont marqué cette saison qui s'achève. Parmi les bons, nous citerons La Coupe de France du 7ème tour à Lubersac aux 32èmes contre Sens, le tournoi N4 de Pâques qui continue à sceller des liens forts avec Chauvigny et nos amis des Ardennes, la soirée des supporters en Février, la participation au forum des associations en Avril et le succès de notre site WEB.

   Au bilan, il soulignera un climat serein et des finances saines. L'arrivée d'ETC, partenaire nouveau, qui affiche sa volonté de soutenir l'équipe fanion, l'engagement de la Ville de Montmorillon pour améliorer les conditions matérielles, son soutien financier (subvention), mais aussi un club soudé avec une équipe éducative qui souhaite inscrire son travail dans la durée, sont autant d'éléments qui ont motivé le président à proposer sa candidature au bureau pour une sixième année de présidence. 

 Les nouveaux vestiaires arrivent

   Richard Dardillac, après avoir pris acte de la bonne santé de l'UESM et félicité tous les acteurs de la saison, soulignait l'importance de la subvention accordée à l'association en notant l'intérêt réel qu'elle suscitait auprès des jeunes.

   Au chapitre matériel, il précisait que la Ville de Montmorillon s'était dotée récemment d'une sableuse, d'une nouvelle tondeuse, d'un aérateur et d'un système d'arrosage supplémentaire pour le stade Roger Ledoux. De plus, des travaux importants seront engagés en juin sur le stade Jean Ranger avec la location d'un décompacteur.

   Des abris de touches sont prévus au stade Jean Guillot. Enfin, il présentera d'une manière détaillée le plan des nouveaux vestiaires du stade Roger Ledoux dont la construction devrait être engagée dès septembre 2001.

 Bernard Guillon - "Merci de nous faire vivre ce que nous vivons." 

   Comme il est en est la coutume, pour clore cette Assemblée Générale, la parole était laissée à Bernard Guillon, président du club des supporters. Eh bien, nous retiendrons qu'à l'UESM, il y a deux présidents heureux.

   Le club des supporters, malgré un nombre d'adhérents beaucoup trop faible, à l'instar de de l'association UESM, affiche une santé rayonnante avec une excellente ambiance, des résultats financiers très corrects et l'envie d'apporter son soutien à toutes les équipes. 

   Dans ce registre, on les aura vu à l'œuvre tous les samedis pour l'équipe 1 et l'équipe 2. Extraordinaires dans la qualité de leur prestation lors des grands rendez-vous de la Coupe de France, ils auront fait des envieux dans les rangs des Ardennais tellement leur travail aura été déterminant dans la réussite du tournoi N4. La sixième soirée noire et blanche aura été un modèle d'organisation. Et si Bernard Guillon n'a pas manqué de souhaiter à l'UESM une année 2001-2002 aussi prospère que celle qui vient de s'écouler, nous, nous savons bien que l'ambiance du stade Jean Ranger est entre leurs mains. 

 Du côté des élections au Comité Directeur
Sont réélus (tiers sortant) :


Est élu (nouveau membre) :
Claude Thomas - Jean Pierre Impagliazzo - Guy Berger
Gérard Colin - Yves Josse - Gilles Pinaud

Émile Maroselli
  Pour en savoir plus sur les arrivées et les départs : Intersaison 2001.


Éducateurs, dirigeants, joueurs, parents. Une assistance nombreuse et attentive.  

Dernière mise à jour : 04-09-2009 10:17


   
© UESM - 2000-2001